Lulla Bell

Elle était belle

 

Elle était belle

Lulla Bell

Quand elle chantait

Pour une bouchée de pain

Quand elle crachait

Du feu dès le matin

Sur les plages, à la sauvette

Lionne affamée s’enflammait

Se grillait pour quelques piécettes

Qu’ont jetait dans son chapeau

En guise de bravo,

dans les foires, les bals musette

Elle balançait sa gouaille

Et après quatre pirouettes

Disparaissait en feu de paille,

Elle était tendre et rebelle

Vivait d’eau fraîche et d’amour

Elle était belle Lulla Bell

Quand lui souriaient les « Toujours ».

 

Elle était belle

Lulla Bell

Comédienne

Jouant la tragédie

Sur des scènes

Qui étaient tout’ sa vie

Antigone, Nina, Ophélie

Anouilh, Tchekhov, Shakespeare

L’écorchaient dans ses personnages

Le corps, le cœur en rage

Sur les planches saignaient,

Présente dans les sons et lumières

Exultait souvent guerrière

Les sunlight étaient sa quête

Cheveux au vent, soleil en tête,

Elle était gracieuse’ et rebelle

Vivait de passion et d’amour

Elle était belle Lulla Bell

Quand se conjuguaient les « Toujours ».

 

Elle était belle

Lulla Bell

Quand elle chantait

A perdre haleine

On l’a fait taire

D’un coup

On l’a fait taire

D’un trou

Dans la trachée artère.

 

Lulla Bell ©

22/08/2015

Lulla bell chant

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

Laurence
  • 1. Laurence | 01/12/2016
je découvre tes oeuvres !
tes moments de doutes, d'espérance, de joies et de tristesse ; ta vie ...
Merci de nous livrer tout cela ma fée <3
tes mots m'accompagnent et m'apaisent !
Tous mes souhaits pour la finale.
Ton amie
lullabell
Oui Corinne, c'est vrai, beaucoup de nostalgie.... mais c'est ainsi, tout passe. Mes amitiés :-)
corinne56
J'aime beaucoup ce poème sous la forme d'une anaphore. Il émane une grande tristesse Lulla. Bonne journée.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau