ENFANCE

Poème Enfance

Moi

 

Mes souvenirs d'enfance

Sont un trop lourd fardeau

Qui me courbe le dos

A outrance

Ils courent dans mon sang

Assiègent mon présent

Me rient aux lendemains

Assassins

Je me souviens des coups

Je suis sourde des cris

Le coeur endolori

Désamour

Ebouie dans la nuit

Par le bruit du silence

Qui bâillonne l'enfance

Souffrance

Fracas de verre brisé

Sous mes pieds nus blessés

Des larmes que je retiens

Coeur chagrin

Jeux de mains jeux de vilains

Sur les corps enfantins

Disent des hommes grands

Inconscients

Etourdie de violence

Devant l'avenir je recule

Des douleurs qui me lancent

Brûlures

Mon enfance me revient 

Comme une peau de chagrin

Déshabillez moi bien

Mais vite !

Lulla Bell

©

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau