VIETNAM

  • Par lullabell
  • Le 29/04/2015
  • Commentaires (0)

Vietnam

VIETNAM

Ils dorment là,

Las de ce long périple,

D'un voyage sans fin

Pour aller nulle part.

Ils dorment peu,

Leurs rêves sont terribles,

De villages en feu

De terres dévastées.

Dans ce désert de sang

Il y avait des rizières,

Leurs mères y travaillaient

Courbées sous le soleil ;

La mort tombée du ciel

Les a consumées-là

Braises ardentes ! Cent fois

J'ai demandé "Pourquoi

Dans cette guerre sanglante

Vous étiez feu de joie" ?

Ils dorment mal,

Enfants de la providence,

Pour manger elle danse

Et lui tend son chapeau.

Ils dorment seuls,

Un drap comme un linceul,

Sur quoi déteint leur vie

Aux larmes de l'oubli.

Dans ce nouveau pays

On bâtit des immeubles

On claque du dollar

On consomme, on meuble.

Pourtant pas très loin

Des gens meurent de faim

Les petites filles se vendent

Pour une bouchée de pain.

dans cette ville qui s'ébranle

Etait un No Man's Land.

      Ils dorment là,

     Las de ce long voyage,

     Sans argent sans bagage

      Brisés de toutes parts.

  Ils dorment peu,

La faim clouée au ventre,

La soif sèche sur leur peau.

Pourtant ils sont si beaux

Couchés sur leurs vieilles hardes

A même le macadam.

Jadis, c'était du sable,

Il était au VIETNAM.

Lulla Bell ©

Poésie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau