Perfecto, poésie de Patrick Gonzalez

  • Par lullabell
  • Le 21/08/2015
  • Commentaires (0)

PERFECTO

 
Il y avait, il y a, il y aura,
cette fille en perfecto,
le cuir noir sous les lampadaires jaunes, 
son regard dans le rétro,
sa silhouette sur le trottoir.

les volets entrouverts, le petit jour,
les draps blancs froissés,
le parfum d'ambre et de jasmin,
sa crinière noire sur l'oreiller,
l'odeur du thé et du café.

Ses yeux qui se réveillent aux miens.
Tous engourdis,
ses jolis pieds, ses petits seins,
toute une nuit,
sous le matin.

Et puis le mur, les photos,
un clair-obscur poétique,
un nouveau jour,
jusqu'à demain. 
Elle a remis le perfecto.


Patrick Gonzalez ©
Rose 764267 1280

Perfecto Poésie Patrick Gonzalez

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau