LA PEUR AU VENTRE

  • Par lullabell
  • Le 29/04/2015
  • Commentaires (0)

Tristesse

Aujourd'hui on m'a fait mal

Pas une douleur palpable

Une blessure à l'intérieur

Un coup de couteau dans le coeur.

Des phrases qu'on nous balance

sans savoir comm' on les réceptionne

Des mots qui dans mes oreilles sonnent

Comme "No future" ou dernière danse

Et c'est ainsi qu'un vendredi 13

Un printemps entre parenthèses

On m'a laissée à midi trente

Dans l'angoisse et la peur au ventre.

Je suis venue droite comme un i

Avec entre autre dans mes bagages

Détermination et courage

J'avais confiance en l'avenir

Et me voici frêle et soumise

A tester des traitements qui m'épuisent

Combien de temps m'a-t-on laissée souffrir

Croyant me soigner, j'étais en train de mourir.

Des phrases jetées en boomerang

Crues et tranchantes dans le vent

J'attrape quelques mots d'espoir au vol

Pour retenir ma vie qui s'envole

Et c'est ainsi qu'une vendredi 13

Un printemps entre parenthèses

On m'a laissée là midi trente

Dans l'angoisse et la peur au ventre.

Aujourd'hui on m'a fait mal

Plus de traitement pour m'aider

Mon corps est en train de céder

Il faut survivre tant bien que mal

Je dois attendre un greffon

Je suis marionnette "Ainsi font..."

Vous qui tenez les ficelles là haut

Tirez-les à fond s'il le faut

Car aujourd'hui vendredi 13

Un printemps entre parenthèses

On m'a laissée à midi trente

Dans l'angoisse et la peur au ventre

La peur au ventre.

Lulla Bell

poèmes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau