Quais de gare, écriture libre par Lulla Bell

Quais de gare.

 

Je n’aime pas les « Au revoir » sur les quais de gare

Je n’aime pas les « Au revoir »

Dans les gares ou autre part.

Les souvenirs papier buvard sont imprégnés de ton regard

Mais ce n’est que ton regard

C’est déjà trop tard

Les traces de ta bouche lipstick sur du papier kleenex

Sont comme les lignes d’un texte

Gravées sur la roche au silex.

 

Je n’aime pas les quais de gare où errent des gens hagards

Je n’aime pas les quais de gare

Ni ces gens de toute part

Comme un bouquet de fleurs séchées toute ma vie tu as encensée

Seulement l’odeur du passé

Comment récupérer ces instants de vie que tu m’as volés

Car tu me les as volés

Tu ne peux l’ignorer.

 

Je n’aime pas faire toute une histoire d’une rencontre banale

Je n’aime pas faire d’histoire

Banale, il suffit d’y croire

Il faut dire que ton départ m’a laissée complètement paumée

pourtant je sais, je me connais

Ma vie m’appartenait

Comme c’est dommage de ne pas faire usage

Des ces sentiments de passage

De rester enfants sages.

 

Je n’aime pas les « Au revoir »

Je n’aime pas les quais de gare

Je te le dis c’est sûr

Je n’aime pas les « Au revoir » sur les quais de gare.

 

Lulla Bell ©

8656321 jeune femme assise sur le quai d 39 une gare et en utilisant un telephone mobile

 

Lulla Bell écriture libre quais gare

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau