Merle Bleu

Des gamins et des bosses, poésie de Merle Bleu

Des gamins et des bosses

 
Etre un père et perdu
Entre besoin d'amour et la peur de déplaire
Etre adulte immature
Emotions contenues sans le moindre repère

Une vie et des bosses
Entre absence et colère
Une angoisse en silence
Puis la fuite éperdue d'un gamin et d'un père

Un coupable adultère
Entre vide et galère
Entre besoin d'amour et la peur de déplaire
Impossible d'un gosse __ impossible d'un père

Une vie et des bosses
Entre vide et chagrin
Lorsque tremblait la main
S'ouvrait un précipice

Etre un père et perdu
D'une fille et un fils
Une vie et des bosses
Et le temps qui défile entre traitre et complice

S'ignorait la souffrance
S'ignorait la misère
Des enfants sans enfance
Sans un père et perdus

Au milieu des toujours __ au bout des jamais plus
Des enfances foutues et d'éternelles bosses
Pour ces plaies de l'amour
Qui jamais n'en finissent


© Copyright Merle Bleu
http://merle-bleu.blogspot.fr/2015/08/des-gamins-et-des-bosses.html?showComment=1440349159888#c1938691626609391573​
Teddy 103597 640

Corps et conscience, poésie de Merle Bleu

Corps et conscience

Toi qui n'attends plus rien
Que de laisser l'instant passer
Qui de blessure a entassé
Des maux perdus dans le lointain

Te lèves tu chaque matin
Pour trois fois rien __ une routine
Ouvre les yeux __ regarde au loin
Chasse le spleen __ vois la nature

Là où le ciel aime la mer
Frange et voilure de vapeur
Le bleu se perd __ teintes pastel
D'azur et d'eau tout se mélange

Ferme les yeux entre conscience et corps
Pensée et chair ainsi fusionnent
Dénouent les cordes __ te libèrent
De tes contraintes assassines

Sens tu le vent sur ton visage
Ce qu'il te donne de caresses
Sens tu l'amour __ sens tu l'ivresse
Que le soleil en toi rayonne

Si dans les bras du temps tu glisses
Inspires l'air et t'abandonnes
Fais que le charme t'envahisse
Eveille l'être __ la personne

Alors il n'est d'autre que toi
Pour lire et dire tes attentes
Regarde encor __ vois __ tu existes
Tu es en vie __ marche et choisis enfin ta voie


© Copyright Merle Bleu

Women 486826 640

Alchimie de l'avoir et de l'être, par Merle Bleu

Alchimie de l'avoir et de l'être

 
Le ciel est labyrinthe où les oiseaux s'égarent
Cherchant __ plume affolée __ un écho à leur chant
Redoutant le désert et les champs désolés
S'entourant de remparts de douleur et de crainte

Mais il suffit parfois de chaleur se frôler
Ressentir __ libérer __ les envies __ les étreintes
De douceur __ de duvet __ doucement cajolés
S'envoler de l'esprit __ des défenses __ des feintes

La prison des pensées d'alchimie est dorée
Oh raison adorée __ que de plomb est ta cage
D'une phrase bien sage aux maux édulcorés
S'emprisonnent les vœux d'un silence abhorré

Impatience et caprice __ emportez-vous l'extase
Viendrez-vous dérober d'une voix un peu sèche
D'un ton de cinéma et d'un geste un peu rêche
Les frissons de la peau __ les caresses exquises

On ne peut enfermer le souffle __ les soupirs
L'émotion est un lieu subtil et volatile
Dont on voudrait tout l'or __ le sens __ et les empires
Réclamant le meilleur en exprimant le pire

L'amour n'est pas emprise __ il est libre et accueille
Il est le vent __ la brise tendre et l'embellie
La fleur de sel __ là où la mousse est sans écueil
Il s'ancre dans les cœurs __ pour un instant ou pour la vie


© Copyright Merle Bleu
http://merle-bleu.blogspot.fr/2015/07/alchimie-de-lavoir-et-de-letre.html?showComment=1438185500607#c5225170439211494957
Merle bleu