champagne

CHAMPAGNE

CHAMPAGNE

 

Chahute au couteau tes plaies

Triture les clés de tes tiroirs fermésChampagne

Percute la vie comm'une pierre brute

Est-ce toi dans le miroir

Le rimmel fuyant de ton regard

Comme la lave sèche dur ton visage pâle

Déterrée, triste antiquité

La pente est abrupte à monter

L'absence comm'un linge sale

Colle à tes os décarcassés

Tu en as perdu les pédales

Sans pour autant te biturer

Saoule ton âme à l'absinthe

De l'amour brûlant une pinte

t'en as plein le dos de tes plaintes

Pauvre poule sentimentale

Qui chiale au réveil matinal

Mangé tout ton pain noir

Tu veux vraiment fumer ta vie

Offre toi donc de la fraîche

Un bon shoot pour tes idées froides

Une culbute à petit prix

Faire la nique à l'oubli

Résiste offre-toi un retour

Puisque l'aller c'est pour toujours

Freine à t'en crever les mains

A te déchiqueter la peau

Mue elle n'est que chagrin

Tu ramperas s'il le faut

Bouge, secoue-toi, remue

L'histoire est une grande soupe

Mets-y les bons ingrédients

Des bulles les couleurs du temps

Sers-toi s'en une grande coupe

Champagne !

 

 

Lulla Bell 

©