automne

Automne, poème de Lulla Bell

Automne

 

Mon regard est à l'orage

Comme cette pluie incessante

Il n'a même plus le courage

De s'inventer un arc-en-ciel.

L'automne est une saison lente

Qui défigure le paysage

Et torture mon soleil

Fanées les fleurs

Mortes les feuilles

L'orage me tire par les cheveux

Que je perds par poignées

C'est la saison qui le veut

On me dit ça depuis des années

Il me traîne dans la boue

Il me gèle dans le vent

Il blesse ma peau qui s'assèche

Mon visage est à l'orage

Je vois mes rides comm'un outrage

Et ma peau malgré les soins

Tire, se crevasse aux mains.

Sombrent mes yeux verts

Dans des couleurs ocres gris

Sombrent mes yeux verts

Dans ce bain de pluie

Qui me met des valises aux yeux

Au lieu de me les mettre aux mains.

 

Lulla Bell ©

Autumn 523698 640