Alchimie

Alchimie de l'avoir et de l'être, par Merle Bleu

Alchimie de l'avoir et de l'être

 
Le ciel est labyrinthe où les oiseaux s'égarent
Cherchant __ plume affolée __ un écho à leur chant
Redoutant le désert et les champs désolés
S'entourant de remparts de douleur et de crainte

Mais il suffit parfois de chaleur se frôler
Ressentir __ libérer __ les envies __ les étreintes
De douceur __ de duvet __ doucement cajolés
S'envoler de l'esprit __ des défenses __ des feintes

La prison des pensées d'alchimie est dorée
Oh raison adorée __ que de plomb est ta cage
D'une phrase bien sage aux maux édulcorés
S'emprisonnent les vœux d'un silence abhorré

Impatience et caprice __ emportez-vous l'extase
Viendrez-vous dérober d'une voix un peu sèche
D'un ton de cinéma et d'un geste un peu rêche
Les frissons de la peau __ les caresses exquises

On ne peut enfermer le souffle __ les soupirs
L'émotion est un lieu subtil et volatile
Dont on voudrait tout l'or __ le sens __ et les empires
Réclamant le meilleur en exprimant le pire

L'amour n'est pas emprise __ il est libre et accueille
Il est le vent __ la brise tendre et l'embellie
La fleur de sel __ là où la mousse est sans écueil
Il s'ancre dans les cœurs __ pour un instant ou pour la vie


© Copyright Merle Bleu
http://merle-bleu.blogspot.fr/2015/07/alchimie-de-lavoir-et-de-letre.html?showComment=1438185500607#c5225170439211494957
Merle bleu