AU DIABLE LES MOTS

  • Par lullabell
  • Le 29/12/2014
  • Commentaires (0)
Huile sur toile Lulla Bell
Huile sur toile Lulla Bell

Je voulais conter en prose

Une histoire à l'eau de rose

Mais la belle fleur est fanée

Pour la bluette suis pas douée,

Je voulais écrire une chanson

Sur mes erreur dire pardon

Mais trop de temps a passé

Il n'y a plus rien à regretter,

Je voulais faire une poème

Des vers avec le mot j'aime

Mais mon cœur en déprime

N'a pas voulu lâcher une rime,

Je voulais faire une peinture

Haute, en couleurs pures

Trop vite le vent a tourné

Et ma palette s'est envolée.

Je voulais, je voulais

Tant de choses à exprimer

Mais on a beau se torturer

Parfois le cœur reste muet.

Alors j'ai frappé, j'ai cogné

Me suis tordu de tous côtés

Me suis fait mal à en pleurer

Faut assouplir ce corps braqué

Pas de pitié, pas de pitié

Je lui ai montré ses blessures

Dans le miroir, ses meurtrissures

Cicatrices et vergetures

L'offense de dame Nature

Je l'ai mise à nue pauvre brisure

Je l'ai violé, je l'ai violé

Tout cela pour une larme

Qui, personne, n'alarme.

Au diable les mots

Un air en solo

C'est du pipeau !

Lulla Bell

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau