Blog

Copyrightfrance logo11 1

Vous trouverez des billets : poésies, textes, slams, mis sous cette forme afin d'avoir un meilleur aperçu sur une seule page.

 

Vous pouvez relire ces billets dans les catégories (slams, poésies/en vers ou en prose/extraits).1390624 10151845889100208 460893602 n

Au moment de choisir

Au moment de choisir

Au moment de choisir je me ronge les sangs
Je pars à reculons j'hésite en avançant
Au moment de choisir je ne vois plus la route
J'ai des larmes qui coulent et le cœur en déroute
 
Au moment de choisir
Je ne sais toujours pas
Si c'est vivre ou mourir
Que d'être loin de toi
 
Tout autour de moi je ne vois que carcasses
Qu'un mur infranchissable et pierres qui s'entassent
Mon souffle se fait court et à mes pieds le sol
Tremble de tous côtés mes repères s'envolent
 
Au moment de choisir...Je suis dans un étau
Bousculé par le vent et immergé dans l'eau
Je suis sur une scène c'est un tour de magie
Et je cherche le truc pour me sortir d'ici
 
Au moment de choisir...Ni paillettes ni strass
Mais le film d'une vie qui passe et repasse
Au moment de choisir je me cramponne au mur
Je glisse doucement sur ce sol si peu sûr
 
Je pose un front brûlant contre la pierre froide
Et je laisse mon corps se tordre par saccades
Je me sens bien ici blottie tout contre toi
A travers les cailloux j'entends alors ta voix
 
Je sais que désormais tu seras toujours là
Tu seras toujours là que je choisisse ou pas
Je te crie que choisir c'est bien mourir un peu
Avec la bouche emplie des larmes de mes yeux.

Lulla Bell

 

 

Au moment de choisir

Au moment de choisir je me ronge les sangs
Je pars à reculons j'hésite en avançant...

Parler à mon père, par Lulla Bell

Je suis venue pour
Te dire au revoir
A la pointe du jour
De ce dernier soir
A pas de velours
Je fais le tour
Du lit
Dans lequel tu vis
Depuis trop longtemps
Il porte le poids
De tes maux trop lourds
Frissonnent les draps
Sous la fièvre qui court
Je suis venue pour
Te dire au revoir
Moi qui suis partie
En silence un soir
Il y a trop longtemps
Pour que tu t’en souviennes
Et pourtant l’oubli
Coule dans mes veines
Ride sur ma peau
Tremble sur mes lèvres
De cette bouche sortira
Une déclaration brève
Si le courage est là
Je suis venue pour un pardon
Je suis là pour tant de raisons
Je suis venue pour que tu saches
Que le destin souvent nous lâche
Que la vie hache
Ce qu’il y a de meilleur en nous
La possibilité d’un amour
Je suis venue te dire adieu
Et devant Dieu
Comme je t’aime enfin
Papa.

Lulla Bell ©

Lire la suite

Cracheuse de feu, par Lulla Bell

Misère
Alors je t’ai tourné le dos
Pour cracher toute ma nostalgie
Sur la flamme de ma folle vie

Coté jardin je n’y suis plus
Cherche moi plutôt coté rue
Je chante pour manger à ma faim
Mais c’est ainsi que je suis bien
Entre gouaille et pirouettes
Je n’en fais qu’à ma tête
J’ai franchi tous les interdits
Ainsi va ma vie
Je jongle avec des flammèches
Une goulée de Kerdane en bouche
Je crache sur la torche et fais mouche
S’embrasent la nuit et mes cheveux
Quelques étincelles sur un pas de deux
La saltimbanque te salue
Les poches vides et le cœur nu.

Lulla Bell

Fire eaters 542054 1280